Le mot de la présidente


mme kassi
J’ai eu une vision. L’Afrique s’est « redressée » après s’être débarrassée de toutes ses pesanteurs : reniement de soi, fatalisme, contenu dans le rouleau compresseur qui la clouait au sol.
Une inscription fixée sur la charge indiquait clairement l’un des motifs essentiels de cet écrasement : la méconnaissance de sa propre culture, fruit de l’acculturation.

A-t-on réellement une connaissance assez profonde des cultures africaines et de leurs expressions artistiques ? Sinon, comment expliquer la part congrue allouée à la culture dans la répartition budgétaire des Etats Africains ?

Madame Silvie MEMEL KASSI  Présidente de la FONDATION TAPA
Directrice du Musée des Civilisations de Côte d'Ivoire

Ces millions d’africains de la diaspora ont-ils encore quelques notions de ce riche patrimoine?
La question de la réhabilitation de la culture Africaine par le ressourcement de ses fils, fort heureusement, est d’actualité, elle qui se situe aujourd’hui au cœur des préoccupations des différents acteurs du secteur.
D’où la création de ce site internet qui répond à des objectifs majeurs.

Imposer un devoir de mémoire aux africains en vue de les amener à préserver et défendre leurs acquis culturels en les pratiquant.

Valoriser et promouvoir l’art africain notamment, le patrimoine culturel de la Côte d’Ivoire, pour son appropriation par tous les peuples d’ici et d’ailleurs. 

Satisfaire au besoin de plus en plus manifeste d’une humanité éprise de connaissance de soi et qui a pris conscience des défis qui sont les siennes, face à un monde en quête d’identité.

Engager les populations dans une dynamique interactive pour une meilleure compréhension d’eux même et des autres, facteur de brassage et de cohésion sociale. 

Mobiliser les ressources au profit de la culture. 

J’ai espoir que nous y gagnerons.…